L’art de bien composter en 3 étapes - SMICVAL

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour votre potager et votre jardin. Pour produire un bon compost, il est nécessaire de respecter quelques principes simples, que nous vous présentons dans cet article !

Quels déchets peut-on composter ?

  • Les restes de cuisine

  • Epluchures, coquilles d’œuf, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromage, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés, sachets de thé etc.

  • Les végétaux

  • Restes de tonte de gazon, tailles de haies, mauvaises herbes, feuilles, fleurs fanées, petits branchages, etc.

  • Les déchets de maison

  • Mouchoirs en papier, essuie-tout, sciure et copeaux de bois, papier journal, paille, cendres, carton, litière d’animaux herbivores, etc.

     

Ces déchets sont répartis en plusieurs catégories :

  • Les déchets plutôt carbonés :

  • tailles de haies, branches, paille, écorces, feuilles mortes, sciure et copeaux de bois, herbe sèche, papier journal, marc de café avec le filtre, sachet de thé, essuie-tout, cartons etc.
  • Les déchets plutôt azotés :

  • épluchures de légumes, restes de fruits, coquilles d’œufs, algues d’aquarium, tontes de gazon etc. L’eau qu’ils contiennent est très utile au processus, mais seuls, ils se tassent et s’asphyxient, générant des écoulements et des odeurs désagréables.
  • Les déchets humides :

  • restes de cuisine, tontes de gazon, pousses vertes etc.
  • Les déchets secs :

  • branches, paille, papier journal, sciure, etc. Seuls, ils ne se compostent pas !
  • Les déchets grossiers :

  • tailles et déchets fibreux broyés. L’enchevêtrement de ces matériaux crée des vides dans lesquels l’air peut circuler, ce qui facilite l’aération. Cependant, s’ils sont trop nombreux, ils risquent d’entraîner un dessèchement des déchets en compostage.
  • Les déchets fins :

  • restes de cuisine, sciure, tonte de gazon, etc. Ils se tassent facilement, empêchant le passage de l’air.

3 principes pour bien composter : mélanger, aérer, surveiller

Mélanger

Pour réussir son compost, la première règle à observer est d’aboutir à un mélange équilibré de ces différents types de matière organique dans son composteur. C’est ce mélange qui permettra d’obtenir un compost de qualité. Pour vous donner un repère, il convient de mélanger deux tiers de matière azotée, et un tiers de déchets carbonés.

Aérer

Comme nous, les micro-organismes ont besoin d’oxygène ! Si l’air ne circule pas, les micro-organismes ne peuvent pas vivre et travailler. Pensez donc à brasser et mélanger les déchets organiques pour faciliter l’aération et éviter le pourrissement. Ceci est encore plus vrai au début du compostage, au moment où l’activité des micro-organismes est la plus forte. Le brassage favorise également la régularité de la transformation dans toutes les zones du tas. Il permet d’obtenir un compost de qualité homogène !

Surveiller l’humidité

Faites le test ! Prenez une poignée de compost dans la main et pressez-la. Si quelques gouttes perlent entre les doigts et que le matériau ne se disperse pas quand vous ouvrez la main, le compost à une bonne humidité. Si un fin filet d’eau s’en échappe, il est trop mouillé. Si rien ne coule et que le paquet se défait, il est trop sec. S’il manque d’eau, vous pouvez tout simplement arroser votre compost avec un arrosoir. S’il est trop humide, rééquilibrez-le en ajoutant des matières carbonées, qui absorberont l’excédent d’humidité.

Comment reconnaître un compost mûr ? Il y a des caractéristiques qui ne trompent pas ! Un compost prêt à l’emploi a une couleur brune ou noire. Il sent l’humus forestier, l’odeur des sous-bois. Lorsqu’il est prêt, le compost est très utile au potager, au pied des arbres fruitiers, pour enrichir la pelouse, constituer un paillage, améliorer la qualité de votre sol en général, pour les jardinières et autres plantations… ses avantages sont multiples !

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez nos astuces pour recycler vos déchets verts dans votre jardin en fabriquant un potager en lasagnes ou en adoptant le paillage ! Et enfin, découvrez notre article spécialement consacré au recyclage de vos restes de tonte.

Vous avez besoin d’un composteur ? Nous vous en mettons un à disposition et vous formons à la pratique du compostage domestique. Pour plus de renseignements, contactez-nous par mail contact@smicval.fr ou par téléphone 05 57 84 74 00 !

Consulter les autres articles

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...

Réduire ses déchets sans dépenser, c’est possible !

Nous en parlons de plus en plus autour de nous : nous produisons trop de déchets au quotidien. En 40 ans, notre production de déchets a doublé ! En 2019, sur notre territoire, chaque habitant a produit en moyenne 221 kg par an d’ordures ménagères résiduelles (le...

4 solutions simples pour trier et recycler vos déchets organiques

Les déchets organiques (ou biodéchets) représentent un tiers de notre poubelle non triée (le contenu de votre bac marron). Séparer les biodéchets et assurer leur retour au sol grâce au compost permet de réduire le gaspillage de ressources et alléger considérablement...

Secteur des déchets : face à la fin annoncée d’un modèle : l’urgence d’un sursaut collectif

Le SMICVAL et les structures gestionnaires des déchets constatent une augmentation sans précédent du coût de traitement des déchets en Gironde. Alors que nous élaborons le budget 2021, une hausse du coût du traitement des déchets de près de 15% par an nous est imposée...

Le SMICVAL aux côtés des professionnels pendant la crise sanitaire

Le SMICVAL a décidé d’adopter, en juin dernier, un dispositif exceptionnel pour soutenir les professionnels fortement impactés par la crise sanitaire liée à la pandémie. Il concerne les entreprises et artisans et commerçants qui font face à l’obligation de fermeture...

La Qualité, notre engagement de service public !

Toujours soucieux d’améliorer les services rendus à ses usagers, le SMICVAL a réalisé en fin d’année 2019 une enquête de satisfaction auprès d’un panel d’habitants et d’élus du territoire. Cette enquête a permis de confronter la qualité de service voulue par le...

La commune de Campugnan s’engage vers la transition écologique

Après avoir délibéré pour supprimer le plastique à usage unique dans ses activités, la commune de Campugnan a signé la charte Zero Waste du SMICVAL, qui matérialise le passage à l’action dans une démarche de réduction des déchets, à l’échelle de la commune et de ses...

Le Zero Waste, une dynamique de territoire

Depuis le lancement de la dynamique Zero Waste en septembre 2019 sur le territoire du SMICVAL, de nombreuses communes se sont engagées dans une démarche Zéro Déchet Zéro Gaspillage : certaines d’entre elles ont signé la charte Zero Waste* du SMICVAL, d’autres ont...

Prenez RDV pour venir en Pôle Recyclage !

Les Vendredis et Samedis, prenez RDV pour venir en Pôle Recyclage !Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, le SMICVAL a mis en place la prise de Rendez-Vous pour vous rendre en Pôle Recyclage (déchèterie) les vendredis et samedis. Du lundi au jeudi,...