Une triple certification QSE renouvelée pour le SMICVAL - SMICVAL

Cette année, le SMICVAL a obtenu le renouvellement de sa triple certification QSE (Qualité, Santé/Sécurité et Environnement). Qu’est-ce que cela signifie ? Pour y voir plus clair, nous avons posé quelques questions à Stéphanie Berjal, Responsable QSE au SMICVAL depuis 3 ans.

En quelques mots, qu’est-ce qu’une certification QSE et à quoi sert-elle ?

“Une certification est une reconnaissance par un organisme agréé extérieur du fait que l’organisation mise en œuvre garantit bien la maîtrise de la qualité des produits et services, des impacts environnementaux et de la santé et de la sécurité au travail. Grâce à un audit approfondi, l’organisme certificateur, l’AFNOR pour le SMICVAL, s’assure que le système mis en place par la structure réponde bien à l’ensemble des exigences applicables à la structure (dont celles définies par les normes choisies). La certification c’est apporter la preuve de la performance de la structure sur les aspects QSE par la démarche de l’amélioration continue.

Le SMICVAL est aujourd’hui triplement certifié, qu’est-ce que cela veut dire ?

“Dès sa création, le SMICVAL s’est attaché à maîtriser les impacts environnementaux liés à ses activités et a souhaité ancrer cette démarche par le déploiement d’un SME, « Système de Management Environnemental », certifié en 2007 pour le Pôle Environnement de Saint Denis de Pile nouvellement construit. Le SMICVAL a fait le choix d’une norme internationalement reconnue  ISO (Organisation internationale de normalisation) et plus particulièrement du référentiel 14 001 qui concerne le SME.

10 ans plus tard, fort de son expérience et satisfait de son efficacité, le SMICVAL a souhaité l’étendre à la Qualité par l’ISO 9 001 et la Santé/Sécurité par l’OHSAS 18 001 (norme britannique – Occupational Health and Safety Assessment Séries).

Cela veut dire que le SMICVAL met en place toute une organisation pour s’assurer de :

  • La satisfaction de nos clients mais aussi de l’ensemble de nos parties intéressées (internes et externes)
  • La prévention des risques professionnels
  • La maîtrise de notre impact sur l’environnement.

C’est aussi un système que nous avons voulu « intégré » (en associant les 3 normes) afin de diffuser la logique d’analyse et de maîtrise des risques « QSE » tout en renforçant notre capacité à anticiper les évolutions de notre contexte et maîtriser les enjeux pour notre structure.

En Mars 2018, le SMICVAL devient une des rares collectivités en France à obtenir ce triple certificat pour l’ensemble de ses activités et sites.

En 2021, une marche d’exigence supplémentaire a été franchie avec la transition de la norme britannique Santé/Sécurité (18 001) vers la norme ISO 45 001  (internationale)– « Système de Management de la santé sécurité au travail ».”

Pouvez-vous nous expliquer ce choix ?

“Cette triple certification s’est inscrite dans la continuité de l’ADN du Smicval qui a toujours su être créatif et ambitieux. Aujourd’hui, le SMICVAL porte un projet politique innovant et souhaite s’appuyer sur une colonne vertébrale solide comportant exigences, méthodes et outils adaptables. L’objectif ? Garantir une organisation efficace, efficiente et pertinente avec pour finalité la performance de l’action publique.”

Cette démarche de certification est-elle volontaire ?

“Oui. Actuellement, le SMICVAL n’est pas contraint de se livrer à l’exercice de la certification. Il s’agit d’une véritable volonté de toujours se remettre en question, d’identifier nos zones de faiblesses et reconnaître nos forces pour les valoriser et les consolider. Notre objectif final est de mettre en œuvre notre projet politique, tout en rendant un service de qualité, en protégeant nos agents et en maîtrisant notre impact environnemental.”

Consulter les autres articles

Une rentrée scolaire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, c’est possible !

La rentrée scolaire approche à grands pas et comme tous les ans à cette époque,  se pose la question de l’achat de fournitures scolaires. Le risque ? Tomber sans s’en rendre compte dans le piège de la surconsommation. Pour éviter de gaspiller et de (trop) produire de...

Nos tontes et feuilles ne sont pas des déchets !

Sur le territoire du SMICVAL, plus d’un tiers des apports en Pôle Recyclage sont des végétaux. Parmi eux, on y retrouve des branchages, du bois, mais aussi des restes de tonte de gazon et des feuilles. Or, les tontes et feuilles ne sont pas des déchets, mais bien des...

TRIGIRONDE, le nouveau centre de tri, ouvrira ses portes en 2023

En 2023, le Pôle Environnement de Saint Denis de Pile accueillera TRIGIRONDE, le nouveau Centre de Tri, en réponse aux exigences de la Loi sur la Transition Énergétique pour développer l’économie circulaire dans les territoires de 2015. En effet, cette obligation...

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...