4 gestes pour jardiner au naturel - SMICVAL

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée dans le cadre de la loi Labbé, avancée via la loi de Transition énergétique pour la croissance verte et entrée en vigueur le 1er Janvier 2019). Des alternatives naturelles à ces produits existent : découvrez dans cet article de blog comment nourrir et protéger votre jardin sans produits chimiques !

Nourrir ses plantes grâce au compost et aux engrais naturels

Nous en avons déjà parlé sur ce blog, composter ne présente que des avantages ! Cela permet de recycler vos déchets de cuisine en assurant leur retour au sol, mais aussi les végétaux issus de votre jardin (restes de branchages, taille de haies, restes de tonte de gazon…). Avec le compost, vous disposez d’un engrais naturel de choix qui viendra améliorer la fertilité de votre sol.

Pour fertiliser les sols sans avoir recours aux produits chimiques, intéressons-nous aux alternatives naturelles, qui en plus sont très simples à réaliser chez vous ! Ces engrais vont apporter des éléments nutritifs à vos plantes et vos sols. Marc de café, sachets de thé usagés, cendres de bois, eau de cuisson des légumes, coquilles d’oeufs… au jardin, rien ne se jette, tout se récupère !

Des astuces simples pour protéger vos plantes

Des épluchures pour lutter contre les nuisibles ? Oui, vous avez bien lu ! Riches en nutriments, les épluchures nourrissent vos plantes et vos sols mais elles sont aussi très utiles pour repousser limaces, pucerons, fourmis… tout en respectant la biodiversité. Vous n’allez plus composer vos salades estivales de la même façon !

Enfin, le geste indispensable de tout jardinier qu’on ne présente plus, le paillage ! Là aussi, les avantages sont nombreux : nourrir le sol en profondeur, réduire la fréquence des arrosages, protéger le sol des gelées et baisses de températures… Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre article de blog complet sur le sujet !

Pour plus de conseils pour jardiner au naturel, suivez-nous sur Facebook ou Instagram !

Consulter les autres articles

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...

Réduire ses déchets sans dépenser, c’est possible !

Nous en parlons de plus en plus autour de nous : nous produisons trop de déchets au quotidien. En 40 ans, notre production de déchets a doublé ! En 2019, sur notre territoire, chaque habitant a produit en moyenne 221 kg par an d’ordures ménagères résiduelles (le...

4 solutions simples pour trier et recycler vos déchets organiques

Les déchets organiques (ou biodéchets) représentent un tiers de notre poubelle non triée (le contenu de votre bac marron). Séparer les biodéchets et assurer leur retour au sol grâce au compost permet de réduire le gaspillage de ressources et alléger considérablement...

Secteur des déchets : face à la fin annoncée d’un modèle : l’urgence d’un sursaut collectif

Le SMICVAL et les structures gestionnaires des déchets constatent une augmentation sans précédent du coût de traitement des déchets en Gironde. Alors que nous élaborons le budget 2021, une hausse du coût du traitement des déchets de près de 15% par an nous est imposée...