Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ? - SMICVAL

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d’atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront impliqués mais pas seulement.

Un panel de citoyens

Les usagers du service seront impliqués par le biais d’un panel de citoyens représentatif du territoire. Leur mandat est d’accompagner les réflexions et modélisations sur la collecte de demain et le financement incitatif.

Il s’agira d’abord de co-construire un scénario de collecte des déchets associé à des leviers de changements de comportement et à une tarification socialement juste.

Le scénario du panel sera ensuite présenté à l’ensemble des élus dont le choix parmi les 3 scénarios sera enrichi des arguments et de l’expérience des usagers. Cette consultation du panel contribuera donc à la réflexion sur le service public de gestion des déchets ménagers à partir de 2022.

La sélection se fera sur la base de critères assurant la représentativité des habitants du territoire : ville/campagne, âge, profession, parité, répartition géographique sur le territoire, connaissance et pratique (ou non) de la démarche zéro déchet zéro gaspillage. En plus de ces 15 citoyens, 2 professionnels et 3 communes seront intégrés à ce panel.

Le panel participera à une session d’acculturation pour découvrir les enjeux de la gestion des déchets et acquérir des connaissances qu’ils enrichiront ensuite de leur expérience en tant qu’usager au cours de 4 ateliers de travail. Ces ateliers auront pour objectif de :

  • co-construire un des 3 scénarios de collecte des déchets (les 2 autres étant construits par les techniciens du Smicval)
  • participer à la réflexion sur l’identification de leviers de changements de comportement et à une tarification qui soit socialement juste.

Un questionnaire pour comprendre les usages

En février dernier, le Smicval a envoyé un questionnaire à 9000 usagers du territoire les interrogeant sur leur rapport aux déchets, leurs usages et pratiques en termes de gestion et de prévention des déchets. Nous avons recueilli plus de 2500 réponses (soit 26% de taux de participation) ! Ce questionnaire a permis de mieux comprendre le positionnement des habitants sur le sujet.

  • enseignements sont à tirer de ces réponses :

 – Une méconnaissance du financement du service (24% seulement savent comment est calculée la teom et 61% déclarent ne pas en connaître le montant)

– Une marge considérable dans les bons gestes à adopter. Par exemple avec le compostage : parmi ceux qui possèdent un espace extérieur, 47% indiquent ne jamais ou alors rarement réaliser un compost. 65% pensent que leur tri est de bonne qualité

42,6% des usagers estiment qu’une tarification au poids ou à la qualité du tri serait préférable à celle d’aujourd’hui pour les inciter à réduire leur production de déchets ou à mieux les trier.

– Les usagers sont prêts à faire des efforts si :

  1. Ils sont persuadés qu’ils améliorent la qualité de leur cadre de vie
  2. Ils obtiennent une réduction du montant de leurs taxes s’ils réduisent leurs déchets
  3. On leur démontre que leurs actions permettent d’enfouir moins de déchets
  4. On met à leur disposition du matériel qui les aide à réduire leur production de déchets et qui facilite la démarche.

Un partage d’expérience

Pour nourrir encore plus la réflexion, les élus, les techniciens et les agents du Smicval vont également à la rencontre d’autres collectivités qui ont mis en place une tarification incitative et/ou qui ont modifié leur mode de collecte.

Cela permet d’échanger sur les difficultés, freins, éléments indispensables à la réussite ou au contraire éléments à éviter…. Cela permet également de voir les outils mis en place, les moyens humains et techniques.

Pour prendre part et donner votre avis sur les projets du SMICVAL, rendez-vous sur www.smicvalcitoyen.fr !

Consulter les autres articles

Zoom sur l’upcycling de planches de skateboard avec Robax

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de Norbert, alias Robax, un menuisier passionné de recyclage dont une des activités consiste à transformer des planches de skate cassées ou trop usées en objets du quotidien. Une démarche d’upcycling* originale et unique !...

Recyclez les feuilles mortes de votre jardin !

L’automne s’installe progressivement dans nos jardins, les arbres se préparent à leur période de dormance hivernale et leurs feuilles cuivrées tombent peu à peu… Contrairement aux idées reçues, les feuilles mortes représentent une vraie richesse pour votre jardin !...

Une triple certification QSE renouvelée pour le SMICVAL

Cette année, le SMICVAL a obtenu le renouvellement de sa triple certification QSE (Qualité, Santé/Sécurité et Environnement). Qu’est-ce que cela signifie ? Pour y voir plus clair, nous avons posé quelques questions à Stéphanie Berjal, Responsable QSE au SMICVAL depuis...

Une rentrée scolaire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, c’est possible !

La rentrée scolaire approche à grands pas et comme tous les ans à cette époque,  se pose la question de l’achat de fournitures scolaires. Le risque ? Tomber sans s’en rendre compte dans le piège de la surconsommation. Pour éviter de gaspiller et de (trop) produire de...

Nos tontes et feuilles ne sont pas des déchets !

Sur le territoire du SMICVAL, plus d’un tiers des apports en Pôle Recyclage sont des végétaux. Parmi eux, on y retrouve des branchages, du bois, mais aussi des restes de tonte de gazon et des feuilles. Or, les tontes et feuilles ne sont pas des déchets, mais bien des...

TRIGIRONDE, le nouveau centre de tri, ouvrira ses portes en 2023

En 2023, le Pôle Environnement de Saint Denis de Pile accueillera TRIGIRONDE, le nouveau Centre de Tri, en réponse aux exigences de la Loi sur la Transition Énergétique pour développer l’économie circulaire dans les territoires de 2015. En effet, cette obligation...

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...