Trier ses restes alimentaires - SMICVAL

Compostage ou collecte, trions nos biodéchets !

Les restes alimentaires représentent plus de 30% des déchets ménagers du bac marron. Les trier permet de réduire le poids et le coût de traitement des ordures ménagères. On limite ainsi les jus polluants en centre d’enfouissement et on fait des économies.

2 solutions pour triers ses biodéchets

1- J’utilise la collecte des restes alimentaires que propose le Smicval

 

Depuis 2004, le Smicval assure la collecte des restes alimentaires en porte à porte pour 15 communes Abzac • Arveyres • Cadarsac • Coutras • Galgon • Guîtres • Izon • Les Billaux • Les Eglisottes • Les Peintures • Libourne • Sablons • Saint-Denis-de-Pile • Saint-Seurin-sur-l’Isle • Vayres.

Si vous faites partie de ces 15 communes a en bénéficier, profitez-en !

  • Dans la cuisine, quand je prépare les repas, lorsque je débarasse la table, tous les restes alimentaires peuvent aller dans mon bio-seau (épluchures, restes de repas, coquilles de crustacés, coquilles d’oeuf, marc de café, etc.) dans lequel j’aurai disposé un sac biodégradable fourni par le Smicval. 
  • Lorsque mon bio-seau est pleinj’enlève le sac biodégradable que je noue et que je dépose dans le bac gris de collecte.
  • Le Smicval collecte en porte-à-porte votre bac toutes les semaines et 2 fois par semaine en été. Pensez à le sortir la veille du jour de la collecte (après 17h).

2- Je composte mes déchets de cuisine

Pour toutes les autres communes, composter chez soi, c’est facile et bénéfique pour l’environnement. Les épluchures et autres matières organiques se dégradent naturellement et produisent un engrais écologique et de très bonne qualité pour vos potagers et vos jardins.

Beaucoup de produits alimentaires, mais également des déchets de cuisine se compostent très bien : épluchures, coquilles d’œufs, filtres et marc de café, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés, fleurs fanées, mouchoirs en papier et essuie-tout, sciures et copeaux de bois, papier journal, cartons, etc.

Pour réussir son compost, il faut respecter les 3 règles d’or :

  1. Mélanger la nature des déchets. Les secs (paille, papier journal, carton…) avec les humides (épluchures, fruits et légumes…)
  2. Aérer les matières. Il faut brasser son compost pour apporter l’oxygène nécessaire à la dégradation. 
  3. Surveiller l’humidité. Le compost doit être humide, mais pas trop. 

Pour ceux qui n’ont pas de jardin, avez vous pensé au lombricompostage ? C’est une méthode de compostage qui repose sur le travail de petits lombrics (vers de terre) spécialisés dans la décomposition de la matière organique. Une fois installé dans votre cuisine, vous réduisez de 40 à 50 % le contenu de votre poubelle sans effort. Les vers produisent pour vous du compost et de l’engrais, idéal pour enrichir vos pots de fleurs!

Consulter les autres articles

Que faire de ses déchets verts ? Épisode 1 : Un potager en lasagnes

Le printemps s’est installé, vous vous êtes déjà probablement attelé.e à la tonte de votre gazon, à la taille des haies et aux semis de saison… Et très rapidement, vous vous retrouvez sûrement avec plusieurs tas de déchets verts, parsemés dans votre jardin.

Nous avons interrogé Guislaine, notre cheffe de projet Biodiversité, qui vous propose, plutôt que de vous donner un cours théorique sur le recyclage de vos déchets verts, de vous emmener faire un tour dans son jardin !

Situation de crise, comment réduire ses déchets ?

En situation de crise comme nous vivons actuellement avec l’épidémie du Coronavirus, la gestion des déchets est essentielle mais plus difficile à mettre en œuvre qu’en temps normal (protection des agents, confinement, salubrité…).

Dans ce cadre, il est donc souhaitable de soutenir les agents de collecte et votre syndicat en limitant les volumes de déchets présentés à la collecte.

L’innovation démocratique au service du Zero Waste

Les déchets, un sujet démocratique ?
Le 29 janvier, une cinquantaine d’élus du territoire se sont réunis au SMICVAL pour un séminaire sur l’innovation démocratique et la participation citoyenne. Quel rapport avec les déchets ? Rien et tout à la fois !

Le Smicval vous souhaite une excellente année 2020

Le Smicval vous souhaite une excellente année 2020 !

SERD – Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Cette année, au SMICVAL, nous avons décidé de mener une action phare sur Facebook à l’occasion de la SERD ! Nous avons ainsi invité nos followers à participer au Bingo du Zéro Déchet, jeu que nous avons inventé pour l’occasion.

La Passerelle

Le SMICVAL innove et lance une expérimentation inédite “Quartier Zéro Déchet Zéro Gaspillage” en plein coeur de Libourne, Boulevard Quinault !

Je fabrique mes décorations de Noël

Les fêtes de Noël approchent à grands pas …alors que l’on revendique le 100% zéro déchet ou simplement le petit geste pour réduire son empreinte écologique, voici une sélection de décorations de Noël naturelles, minimalistes et économiques pour des fêtes créatives et éco-responsables…DIY* – Fais le toi-même.

Un Noël Zéro Déchet

Et si l’on profitait des Fêtes de fin d’année tout en protégeant l’environnement et en réduisant significativement nos déchets ? Au premier abord, cela ne semble pas si évident, pourtant fêter Noël de manière durable et réfléchie requiert une pincée d’organisation et un zeste d’originalité… Voici quelques idées dont vous pouvez user, abuser, des idées à partager pour (vous) offrir un Noël Zéro Déchet.

Communes Zéro Plastique et Zero Waste

Vos communes s’engagent !
A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 60 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique et 40 sont même allées plus loin en adoptant la charte « Ma commune Zero Waste (zéro déchet, zéro gaspillage

Festival Zéro Déchet, Zéro Gaspillage

Au bilan de cette superbe 3ème édition de 2019 : Un moment convivial et festif avec plus de 2 500 visiteurs sur 3 jours, 600 publics scolaires (écoles, collèges et lycées), 65 associations et acteurs locaux mobilisés, et plus de 60 animations pour les adultes et les...