STOP aux DASRI dans les bacs de tri ! - SMICVAL

Chaque jour, nos agents de collecte ainsi que le personnel de la chaîne de tri manuel de Veolia sont exposés aux risques liés aux DASRI* perforants (aiguilles, seringues…) présents dans les sacs et bacs de tri des recyclables.

Cette problématique entraîne des conséquences sanitaires, économiques et physiologiques graves : blessures, infections, inquiétudes en cas de blessure avec un dispositif potentiellement contaminé…

Pour protéger les agents en charge de la collecte et du tri de vos déchets, il est impératif de jeter ces Déchets d’Activités de Soins à Risque Infectieux dans des bacs spécifiques destinés à la récupération de ces déchets.

Les consignes à suivre

Pour les usagers en auto-traitement :

  1. Procurez-vous des boîtes DASRI en pharmacie

Les boîtes DASRI dans lesquelles vous devez jeter vos déchets à risque infectieux vous sont remises gratuitement avec votre traitement. Attention, tout autre récipient fait courir un risque aux personnes qui pourraient les manipuler : vous-même, votre entourage proche, les professionnels chargés de la collecte et du tri des ordures ménagères, les usagers de la voie publique…

  1. Déposez les boîtes DASRI en pharmacie ou en Pôle Recyclage

Une fois pleines, vous pouvez déposer vos boîtes DASRI en pharmacie ou en Pôle Recyclage du SMICVAL(sauf : Vérac, Market de Vayres, CTM Libourne, St Seurin et Coutras).

Pour les professionnels :

Utilisez votre propre circuit de fourniture et récupération des DASRI (obligation légale).

Que mettre dans la boîte Jaune DASRI ?

Les seuls déchets à mettre dans la boîte jaune sont les DASRI perforants : aiguilles à stylos et seringues, lancettes, cathéters ou seringues pré-montées avec aiguilles.

Pour ce qui est des cotons, compresses, bandelettes… placez-les dans un sac plastique étanche, évacuez l’air puis fermez-le. Jetez ensuite ce sac dans votre bac d’ordures ménagères.

Où jeter mon masque ?

Nous retrouvons encore trop de masques dans les sacs et bacs de tri. Nos agents y sont par conséquent exposés tous les jours. Ces masques ne sont pas recyclables et sont considérés comme des Déchets à Risques Infectieux. Placez vos masques usagés dans un sac plastique étanche, évacuez l’air et fermez-le. Jetez ensuite ce sac dans votre bac d’ordures ménagères.

Suivre ces consignes, c’est protéger les agents qui sont en charge de la collecte et du tri de vos déchets. Merci pour eux !

*Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux.

Consulter les autres articles

SERD conférences et ateliers

conférences et ateliers à suivre depuis chez vous pour la SERD La semaine prochaine, c’est la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD), une initiative nationale coordonnée en France par l’ADEME. Il s’agit d’un temps fort de mobilisation pour mettre en...

STOP aux DASRI dans les bacs de tri !

Chaque jour, nos agents de collecte ainsi que le personnel de la chaîne de tri manuel de Veolia sont exposés aux risques liés aux DASRI* perforants (aiguilles, seringues…) présents dans les sacs et bacs de tri des recyclables. Cette problématique entraîne des...

Changeons les règles !

Les règles font encore l’objet de tabous et de honte dans notre société. Il existe très peu d’informations publiques et facilement accessibles sur l’utilisation et les multiples impacts des protections menstruelles. A l’échelle mondiale, la quantité de déchets...

Hommage à Alain Marois, Président d’honneur du Smicval

Le mercredi 8 juillet 2020 s’est tenue la dernière Assemblée Générale du SMICVAL du mandat 2014/2020 avant le renouvellement des instances. L’ensemble des élu.e.s dressent le bilan du travail réalisé et saluent le chemin parcouru tout au long de leur mandat. Lors de cette assemblée, trois agents ont souhaité rendre un hommage fort à Alain Marois, Président d’honneur du SMICVAL. Merci à eux !

Le compost du Smicval

Le tri des matières organiques (végétaux et restes de repas) s’avère très utile, car, une fois valorisées, elles deviennent un amendement organique très riche pour la terre : le compost.
Au Smicval, nous fabriquons des composts certifiés Utilisables en Agriculture Biologique et depuis 2015, la plateforme de compostage a été la 1ère de France à obtenir le label qualité ASQA (Amendement Sélectionné Qualité Attestée)!
Ce référentiel est le plus exigeant de tous.

Que faire de ses déchets verts ? Episode 3 : recycler sa tonte

Sur notre territoire, les végétaux représentent plus d’un tiers des apports en Pôle Recyclage. Ils sont valorisés sur notre plateforme de compostage, et cet amendement est ensuite destiné principalement aux exploitations viticoles et agricoles du territoire. Ces dernières années, les apports de végétaux en Pôle Recyclage ont nettement augmenté et nos espaces de stockage arrivent de plus en plus vite à saturation.

Le jardinage Zéro Déchet. Épisode 1 : Créer un mini-potager

Vous êtes tenté.e par l’idée d’avoir un mini-potager mais n’avez pas assez d’espace dans votre jardin, votre terre est trop compacte, vous vivez en appartement… pas de panique ! Pour créer un mini potager, vous n’avez pas besoin de beaucoup de terrain. Un rebord de fenêtre suffit !

Que faire de ses déchets verts ? Épisode 2 : Le paillage

Le paillage est une technique qui consiste à recouvrir le sol de matières organiques pour le nourrir et le protéger. Vous pouvez appliquer cette technique partout dans votre jardin : au pied de vos haies, de vos arbres et arbustes, de vos massifs de plantes, autour des fruits et légumes du potager, dans vos plantes en pot et jardinières…

Que faire de ses déchets verts ? Épisode 1 : Un potager en lasagnes

Le printemps s’est installé, vous vous êtes déjà probablement attelé.e à la tonte de votre gazon, à la taille des haies et aux semis de saison… Et très rapidement, vous vous retrouvez sûrement avec plusieurs tas de déchets verts, parsemés dans votre jardin.

Nous avons interrogé Guislaine, notre cheffe de projet Biodiversité, qui vous propose, plutôt que de vous donner un cours théorique sur le recyclage de vos déchets verts, de vous emmener faire un tour dans son jardin !

Situation de crise, comment réduire ses déchets ?

En situation de crise comme nous vivons actuellement avec l’épidémie du Coronavirus, la gestion des déchets est essentielle mais plus difficile à mettre en œuvre qu’en temps normal (protection des agents, confinement, salubrité…).

Dans ce cadre, il est donc souhaitable de soutenir les agents de collecte et votre syndicat en limitant les volumes de déchets présentés à la collecte.

Partager

Partagez cet article avec vos amis!