Smicval Market F.A.Q - SMICVAL
Pourquoi faire un nouveau Smicval Market à Libourne ?

La déchèterie de l’Epinette est ancienne et obsolète, elle doit être remplacée. C’est l’occasion pour le Smicval et les habitants du territoire de penser l’équipement de demain, qui aidera les usagers à réduire leur production de déchet. C’est ainsi qu’a été pensé le concept du Smicval Market dont la première version implantée à Vayres a permis d’éviter 60% des déchets destinés à l’enfouissement.

Quelles différences entre l’actuelle déchèterie de l’Epinette et un Smicval Market ?

Au Smicval Market, l’expérience utilisateur a été complètement repensée ! À la façon d’un supermarché inversé, on donne les objets ou matières dont on n’a plus l’utilité et on prend ce que l’on souhaite, gratuitement. C’est un lieu qui par son organisation et son esthétique, change la vision que l’on porte sur le déchet.

Pourquoi avoir choisi un terrain en milieu urbain ?

L’usage de cet équipement nouvelle génération est complètement différent et implique un positionnement au plus près de ses usagers. D’autre part, il existe peu de grands terrains disponibles sur Libourne, or ce site de 11700 m² se situe à 500 mètres de l’actuelle déchèterie.

Y a-t-il des oppositions à ce projet ?

Oui, une dizaine de riverains se sont réunis en association pour s’opposer au projet. Le Smicval souhaite poursuivre les échanges avec ces habitants afin d’aboutir à un projet partagé.

Combien de visiteurs par jour ?

Sur la déchèterie de l’Epinette, il y a en moyenne 140 visiteurs par jour. Sur le Smicval Market de Vayres la fréquentation a augmenté d’environ 10% (chiffres 2018). Ce qu’il est important de noter c’est la différence de public : plus de mixité, plus de familles. En effet on vient au Smicval Market pour lire, chiner, échanger, dans une ambiance conviviale et apaisée.

Y aura-t-il des nuisances, odeurs, bruits ?

Suite aux échanges avec les riverains, la problématique des nuisances a été relevée comme primordiale et sera intégrée à la conception. À ce titre, des aménagements seront pensés pour les limiter au maximum (murs anti-bruit, zones tampons végétalisées, parkings, voies de circulation…).

Cet équipement aura-t-il un impact visuel sur le quartier ?

Changer le regard des usagers sur le déchet, passe par l’esthétique des équipements dédiés. Le Smicval sera donc soucieux de l’intégration paysagère du futur Smicval Market pour en faire un atout dans le quartier.

Quel est le calendrier du projet ?

L’ouverture du Smicval Market de Libourne est prévu pour fin 2021 – début 2022. Le Smicval souhaite prendre le temps de co-construire cet équipement pour qu’il corresponde aux besoins et attentes des différents acteurs. Il faudra donc patienter quelques années avant de pouvoir profiter de ce lieu inédit !