L’innovation démocratique au service du Zero Waste - SMICVAL

Le 29 janvier, une cinquantaine d’élus du territoire se sont réunis au Smicval pour un séminaire sur l’innovation démocratique et la participation citoyenne. Quel rapport avec les déchets ? Rien et tout à la fois !

Pendant longtemps, les déchets ont été considérés comme un produit de notre société, une conséquence de notre mode de vie dont il fallait bien s’occuper, on parle ainsi d’« externalité négative » dans notre jargon. Les élus du Smicval ont décidé de sortir de ce modèle basé sur la logistique pour porter un réel projet de société basé sur plus de sobriété, une consommation respectueuse de l’environnement et des humains. L’objectif : faire basculer le territoire dans une dynamique Zéro Déchet, Zéro Gaspillage !

Pour diminuer drastiquement la quantité de déchets générée sur le territoire, le Smicval va donc accompagner les citoyens à modifier leurs modes de consommation. Or, nous savons tous que changer nos habitudes n’est pas facile ! Qui n’a pas déjà échouer à tenir sa bonne résolution de manger moins de chocolat, faire plus de sport, se coucher plus tôt ? Le défi est donc de taille !

Pour y arriver, il n’est pas question d’imposer des mesures radicales, les changements ne seraient pas adoptés et les mesures pourraient être mêmes contres productifs. Pour envisager un tel changement, il est bel et bien nécessaire d’imaginer avec les citoyens du territoire quelles seront les actions les plus efficaces et pertinentes qui mèneront à cette transformation du territoire. En effet, si je suis individuellement impliqué dans un choix, je saurai identifier le levier du changement qui me correspond le plus et surtout, je serai beaucoup plus à même de le défendre et le mettre en œuvre.

Les déchets sont donc un sujet démocratique à part entière !

Pour mener à bien son projet, le Smicval doit donc activer la démocratie et recréer du lien direct entre la collectivité et ses citoyens.

Les élus ont ainsi échangé avec Aurélie Corbineau, maire de Verdun sur Garonne et Jérôme Perdrix, adjoint à la mairie d’Ayen, qui sont tous les deux des élus engagés dans la vie démocratique de leur commune : conseils municipaux ouverts aux questions des habitants, invitations personnelles de citoyens tirés au sort, café citoyens thématiques, retours d’expériences et méthodologie…

Les témoignages de ces deux élus furent complétés par une présentation d’Armel Le Coz, de l’association Démocratie Ouverte avec qui la journée était co-organisée.

L’après-midi, les élus se sont essayés à imaginer des dispositifs d’actions avec les citoyens pour permettre une transition vers le Zero Waste*. Au menu : ateliers participatifs, défis collectifs, panel citoyen, dynamiques de quartiers, co-développement de projets entre le Smicval et des acteurs du territoire, contrats individualisés entre les citoyens, la commune et le Smicval…

Au cours de ces prochaines semaines, le Smicval va donc travailler à la méthode de co-construction avec les habitants et acteurs du territoire, vous devrez donc bientôt entendre parler de nous !

Et vous, quel est votre avis ? Comment avez-vous envie de participer à la bascule Zéro Déchet de ce territoire ?

* Le Zero Waste c’est quoi ?

Le Zero Waste, un terme qui interroge, dont la traduction française est complexe. En effet, ce terme anglophone va au-delà de la notion zéro déchet et englobe également le zéro gaspillage, intégrant ainsi la préservation des ressources (matières, énergie, eau, air etc.).

Réduction de notre impact sur toute ressource (ressources naturelles, humaines, économiques…)

Prendre en compte l’impact de chaque action sur notre écosystème et les ressources qui lui sont associées.

Même si quelque chose ne produit pas de déchet, sa conception ou son utilisation peut polluer l’air, utiliser beaucoup d’énergie, être fabriqué dans des conditions difficiles pour les employés… Le Zero Waste prend en compte l’impact environnemental d’une consommation sur l’ensemble de la chaîne : de la conception, à l’utilisation jusqu’à son réemploi ou, le cas échéant, sa mise au rebut.

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...