Hommage à Alain Marois, Président d'honneur du Smicval - SMICVAL

Le mercredi 8 juillet 2020 s’est tenue la dernière Assemblée Générale du SMICVAL du mandat 2014/2020 avant le renouvellement des instances.
L’ensemble des élu.e.s dressent le bilan du travail réalisé et saluent le chemin parcouru tout au long de leur mandat.

Lors de cette assemblée, trois agents ont souhaité rendre un hommage fort à Alain Marois, Président d’honneur du SMICVAL. Merci à eux !

Monsieur le Président honoraire,

Cher Alain,

C’est avec beaucoup d’émotions que nous venons, au nom des agents du SMICVAL, vous remercier. Vous remercier de votre engagement pendant plus de 20 ans à la construction de ce beau projet de territoire, le SMICVAL.

Les plus vieux d’entre nous n’oublierons jamais la situation du site, avec près de 110 000 tonnes d’ordures ménagères à même le sol à Saint Denis de Pile. Tous les riverains, les habitants de la commune souhaitaient la fermeture du site, les élus locaux, le Sous-préfet. La fermeture était proche et la situation était catastrophique pour notre syndicat. Pour l’environnement, pour le cadre de vie des habitants, mais aussi pour les agents, qui n’avaient pour certains aucun statut ou contrat de travail à cette époque.

Mais, vous avez su vous projeter et voir dans ce syndicat une opportunité de développer un projet porteur d’emplois, porteur d’un service public fondamental pour les habitants et d’une dynamique économique sur le territoire. C’était un vrai défi que vous avez relevé, accompagnant les plusieurs fusions, parfois complexes ! En Haute-Gironde, la situation fut presque analogue avec un site contestable et contesté. A votre arrivée, nous étions 50 agents, nous sommes aujourd’hui 250, il y avait 3 déchèteries, il y a en 12, nous avons notre propre centre de tri, 2 pôles environnement. Et surtout vous avez géré de nombreuses décharges à ciel ouvert sur le territoire.

Vous n’avez cessé de rassembler, de trouver des solutions, compatibles avec l’intérêt général. Votre vision, vos valeurs, elles ont façonné notre environnement de travail. Ce contrat social, tourné vers l’humain, c’est à vous que nous le devons et à l’équipe que vous avez construite autour de vous pour le faire perdurer. Il n’a jamais été remis en cause, même dans la difficulté. Vous avez su donner la chance à plusieurs d’entre nous de montrer son potentiel, de s’investir, mais surtout de s’épanouir professionnellement. Et si parfois des décisions ont été difficiles, vous avez toujours eu à cœur que le SMICVAL, c’était d’abord des femmes et des hommes au quotidien.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de travailler au SMICVAL, fiers de contribuer à un service public, de participer à un projet avec du sens et des valeurs, reconnu et envié nationalement, et même ailleurs.

Tamara, agent de transfert, Nicolas, agent de maintenance et Laure agent d’accueil.

Vous ne nous avez jamais lâché dans les moments difficiles. Nous ne l’oublierons jamais. Et la preuve encore aujourd’hui en créant les conditions de la continuité pour nous, pour le territoire, pour les habitants.

Encore une fois, pour tout ça, Merci Monsieur ! Merci pour cette aventure collective, Merci pour votre investissement sans faille !!

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...