Zéro déchet - SMICVAL
OUI PUB : Vers une publicité choisie

OUI PUB : Vers une publicité choisie

Afin de tendre vers une publicité moins subie et de réduire le gaspillage, la loi Climat et résilience prévoit (article 21) une expérimentation OUI PUB portée par le Ministère de la transition écologique et coordonnée par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Dans le cadre de sa stratégie IMPACT 2020-2030 pour un territoire zero waste (zéro déchet, zéro gaspillage), le SMICVAL s’est engagé aux côtés de 14 autres territoires pilotes dans l’expérimentation nationale d’une durée de 3 ans. Les 137 communes (90 000 foyers) qui composent le territoire du Smicval sont concernées.

En quoi consiste cette expérimentation ?

Le dispositif « OUI pub » vise à interdire la distribution d’imprimés publicitaires non adressés (IPSA), sauf lorsque l’autorisation de les recevoir est indiquée de manière visible sur la boîte aux lettres.

A compter du 1er septembre 2022, et pour une durée de 3 ans, la distribution d’ISPA deviendra interdite dans toutes les boîtes aux lettres sauf consentement visible signalé par un autocollant « Oui pub » fourni par le Smicval.

Cette expérimentation vise à réduire le gaspillage et la production de déchets papier en ciblant plus efficacement les consommateurs souhaitant réellement recevoir des imprimés publicitaires. En effet, les citoyens qui équipent leur boîte aux lettres d’un autocollant « OUI pub » fourni par la Smicval continuent de recevoir des IPSA et les autres en sont automatiquement dispensés – c’est l’inverse du STOP PUB (à noter que vous pouvez conserver sans problème votre stop pub !).

L’ensemble des IPSA est concerné hormis les échantillons presse, les documents d’information des collectivités, et la communication politique ou à caractère cultuel.

Quels sont les enjeux du dispositif Oui Pub ?

La publicité imprimée fait partie de notre quotidien. D’autant plus quand elle n’est pas choisie, elle peut inciter à la surconsommation en agissant directement sur le comportement d’achat et les actions des consommateurs.  Elle permet d’informer les consommateurs mais elle est aussi source de pollution et de gaspillage lorsqu’elle est distribuée sans accord.

En 2019, ce sont plus de 894 000 tonnes d’imprimés publicitaires non adressés qui étaient distribués dont une part significative aura été jetée sans avoir été lue.

La distribution d’imprimés publicitaires représente environ 40kg par foyer par an sur le territoire du Smicval, soit 15kg de plus que la moyenne nationale.

L’enquête menée par l’ADEME en 2020 auprès de 1000 particuliers représentatifs de la population française a révélé que 44% des français jettent des publicités à la poubelle sans y avoir prêté attention au moins 1 fois par semaine.

« La publicité fait partie de notre quotidien : il faut savoir l’utiliser à bon escient pour maîtriser son empreinte, diminuer le gaspillage qui en résulte et en faire un outil pour la transition écologique. C’est le sens de ces expérimentations qui permettront de l’utiliser de manière plus raisonnée. Il ne s’agit pas de la faire disparaître, mais d’en faire une publicité plus responsable, pour une société plus sobre » Barbara Pompili, ancienne Ministre de la Transition écologique

Quels en sont les objectifs ?

  • Aller davantage vers une publicité « choisie » et non « subie » ;
  • Conserver les effets utiles de la publicité tout en réduisant le gaspillage papier lié aux imprimés publicitaires sans adresse non lus ;
  • Eviter les surcoûts et les impacts environnementaux liés à la production, au transport et au traitement des déchets d’imprimés publicitaires non lus
  • Expérimenter en conditions réelles, dans des contextes territoriaux différents, la mise en place d’un système permettant une publicité davantage responsable ;
  • Evaluer les effets du « OUI PUB » (sur le plan environnemental, économique, de l’emploi, de la perception et satisfaction des usagers…) ;
  • Capitaliser la connaissance grâce au recueil des retours d’expérience et à la valorisation des bonnes pratiques.

Vous habitez sur le territoire du Smicval, concrètement, qu’est-ce que cela change pour vous ?


Sans oublier que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

Consulter les autres articles

OUI PUB : Vers une publicité choisie

Afin de tendre vers une publicité moins subie et de réduire le gaspillage, la loi Climat et résilience prévoit (article 21) une expérimentation OUI PUB portée par le Ministère de la transition écologique et coordonnée par l’ADEME (Agence de l'environnement et de la...

Zoom sur l’upcycling de planches de skateboard avec Robax

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de Norbert, alias Robax, un menuisier passionné de recyclage dont une des activités consiste à transformer des planches de skate cassées ou trop usées en objets du quotidien. Une démarche d’upcycling* originale et unique !...

Recyclez les feuilles mortes de votre jardin !

L’automne s’installe progressivement dans nos jardins, les arbres se préparent à leur période de dormance hivernale et leurs feuilles cuivrées tombent peu à peu… Contrairement aux idées reçues, les feuilles mortes représentent une vraie richesse pour votre jardin !...

Une triple certification QSE renouvelée pour le SMICVAL

Cette année, le SMICVAL a obtenu le renouvellement de sa triple certification QSE (Qualité, Santé/Sécurité et Environnement). Qu’est-ce que cela signifie ? Pour y voir plus clair, nous avons posé quelques questions à Stéphanie Berjal, Responsable QSE au SMICVAL depuis...

Une rentrée scolaire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, c’est possible !

La rentrée scolaire approche à grands pas et comme tous les ans à cette époque,  se pose la question de l’achat de fournitures scolaires. Le risque ? Tomber sans s’en rendre compte dans le piège de la surconsommation. Pour éviter de gaspiller et de (trop) produire de...

Nos tontes et feuilles ne sont pas des déchets !

Sur le territoire du SMICVAL, plus d’un tiers des apports en Pôle Recyclage sont des végétaux. Parmi eux, on y retrouve des branchages, du bois, mais aussi des restes de tonte de gazon et des feuilles. Or, les tontes et feuilles ne sont pas des déchets, mais bien des...

TRIGIRONDE, le nouveau centre de tri, ouvrira ses portes en 2023

En 2023, le Pôle Environnement de Saint Denis de Pile accueillera TRIGIRONDE, le nouveau Centre de Tri, en réponse aux exigences de la Loi sur la Transition Énergétique pour développer l’économie circulaire dans les territoires de 2015. En effet, cette obligation...

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

Une rentrée scolaire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, c’est possible !

Une rentrée scolaire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, c’est possible !

La rentrée scolaire approche à grands pas et comme tous les ans à cette époque,  se pose la question de l’achat de fournitures scolaires. Le risque ? Tomber sans s’en rendre compte dans le piège de la surconsommation. Pour éviter de gaspiller et de (trop) produire de déchets à cette occasion, voici quelques astuces très simples à adopter !

Trier, réutiliser et recycler

Avant de penser à ce qu’il faut acheter pour la rentrée, faites le tri dans vos tiroirs, placards, trousses, cartables de vos enfants… Il y a fort à parier que vous allez retrouver des stylos, feutres, crayons, gommes de l’année passée qui peuvent être réutilisés cette année.

Pour les fournitures qui ne correspondent plus au niveau de votre enfant (cartable, manuels scolaires…), vous pouvez les donner sur Geev, le Bon Coin, Donnons.org, les déposer au SMICVAL Market ou dans les espaces de réemploi des Pôles Recyclage. Ils feront sûrement des heureux !

Si vos enfants se sont lassés de leurs fournitures qui sont encore en bon état (trousses, cahiers, classeurs, etc.), proposez-leur de les customiser avec des gommettes, stickers, tampons, masking tapes… cela fera l’objet d’une chouette activité de pré-rentrée.

Favoriser la seconde main

Ca y est, le tri est terminé. Vous avez pu rayer un certain nombre d’éléments de votre liste d’éléments à acheter. Plutôt que de vous tourner automatiquement vers le neuf, ayez le réflexe seconde main. Vous pouvez trouver des cartables, des trousses, des classeurs, des pochettes cartonnées, des calculatrices encore en très bon état sur Le Bon Coin, Geev, Donnons.org… N’hésitez pas à écumer les rayons du SMICVAL Market et des zones de réemploi des Pôles Recyclage. Vous serez surpris des pépites que vous pouvez y dénicher. Donner une deuxième vie aux objets, c’est limiter le gaspillage et réduire les déchets !

Achats neufs : privilégier le réutilisable et le durable

Pour les fournitures scolaires que vous devez acheter, privilégiez des matériaux durables : bois, tissu, métal, carton ou encore cuir. Une règle en métal, un taille crayon en métal, une trousse en tissu… les alternatives au plastique sont nombreuses !

Pour les protège-cahiers, vous pouvez les fabriquer vous-même, avec du tissu. Voici un tuto très simple à réaliser. En plus d’être 100% personnalisable, ce protège-cahier est tout aussi efficace que celui en plastique, mais plus durable et moins polluant. Vous n’êtes pas adepte de la couture ? Pensez au papier kraft, qui fera très bien l’affaire. En plus, il est personnalisable par vos enfants eux-mêmes.

Et pour être zéro déchet zéro gaspi tout au long de l’année, faites-le choix du réutilisable : une gourde, une boîte à goûter réutilisable, des lingettes lavables…

 Pour aller plus loin, découvrez les conseils de l’ADEME sur le sujet !

Consulter les autres articles

OUI PUB : Vers une publicité choisie

Afin de tendre vers une publicité moins subie et de réduire le gaspillage, la loi Climat et résilience prévoit (article 21) une expérimentation OUI PUB portée par le Ministère de la transition écologique et coordonnée par l’ADEME (Agence de l'environnement et de la...

Zoom sur l’upcycling de planches de skateboard avec Robax

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de Norbert, alias Robax, un menuisier passionné de recyclage dont une des activités consiste à transformer des planches de skate cassées ou trop usées en objets du quotidien. Une démarche d’upcycling* originale et unique !...

Recyclez les feuilles mortes de votre jardin !

L’automne s’installe progressivement dans nos jardins, les arbres se préparent à leur période de dormance hivernale et leurs feuilles cuivrées tombent peu à peu… Contrairement aux idées reçues, les feuilles mortes représentent une vraie richesse pour votre jardin !...

Une triple certification QSE renouvelée pour le SMICVAL

Cette année, le SMICVAL a obtenu le renouvellement de sa triple certification QSE (Qualité, Santé/Sécurité et Environnement). Qu’est-ce que cela signifie ? Pour y voir plus clair, nous avons posé quelques questions à Stéphanie Berjal, Responsable QSE au SMICVAL depuis...

Une rentrée scolaire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, c’est possible !

La rentrée scolaire approche à grands pas et comme tous les ans à cette époque,  se pose la question de l’achat de fournitures scolaires. Le risque ? Tomber sans s’en rendre compte dans le piège de la surconsommation. Pour éviter de gaspiller et de (trop) produire de...

Nos tontes et feuilles ne sont pas des déchets !

Sur le territoire du SMICVAL, plus d’un tiers des apports en Pôle Recyclage sont des végétaux. Parmi eux, on y retrouve des branchages, du bois, mais aussi des restes de tonte de gazon et des feuilles. Or, les tontes et feuilles ne sont pas des déchets, mais bien des...

TRIGIRONDE, le nouveau centre de tri, ouvrira ses portes en 2023

En 2023, le Pôle Environnement de Saint Denis de Pile accueillera TRIGIRONDE, le nouveau Centre de Tri, en réponse aux exigences de la Loi sur la Transition Énergétique pour développer l’économie circulaire dans les territoires de 2015. En effet, cette obligation...

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...
Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon des différentes initiatives menées par la commune !

De très bons résultats en matière de tri des déchets

Izon est l’une des premières communes sur laquelle la collecte en porte à porte des biodéchets (restes alimentaires) a été mise en place. Les résultats ont très vite été au rendez-vous : en 2019, la commune a atteint un résultat moyen de 43 kg par habitant pour cette collecte alors que la moyenne du territoire du SMICVAL est de 34 kg par habitant.

Les habitants sont également très investis dans le tri des recyclables et la réduction des déchets. En 2019, nous constatons que les Izonnais ont produit moins d’Ordures Ménagères (bac marron) que la moyenne des habitants du territoire du SMICVAL : 158 kg par Izonnais en moyenne contre 221 kg en moyenne sur le territoire du SMICVAL. Les résultats sont tout aussi encourageants en ce qui concerne les recyclables (bac jaune) : 61 kg par habitant à Izon contre 52 kg par habitant sur l’ensemble du territoire.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les Izonnais sont de vrais champions du tri !

De nombreuses actions en faveur de l’environnement et de la réduction des déchets

La commune d’Izon met également régulièrement en place une série d’initiatives en lien avec la protection de la biodiversité et la sensibilisation de ses citoyens à la démarche Zéro Déchet Zéro Gaspillage.

  • Depuis 3 ans, l’association Izonnaise Les Echos Ludiques organise une Journée Zéro Déchet. L’objectif ? Proposer des ateliers et animations autour de la réduction des déchets dans une ambiance festive et conviviale, dans la lignée du Festival Zéro Déchet Zéro Gaspillage organisé par le SMICVAL.
  • En Mai 2021, la commune a organisé une Fête de la Nature. A cette occasion, un challenge de ramassage de déchets a été organisé.
  • La ville est labellisée “Terre saine, commune sans pesticide” et met en place des actions en faveur de la biodiversité : mobilisation de la jeunesse (ateliers de sensibilisation, plantation d’arbustes…), découverte et adoption de nouvelles techniques pour la gestion des espaces verts de la commune…
  • Dans le cadre de son programme de souveraineté alimentaire, la commune a créé un jardin partagé dans le centre bourg. Des conférences et ateliers ont été organisés tout au long du mois de juin.
  • Une vaste campagne de travaux pour réduire sa consommation énergétique a été lancée à l’échelle de la commune (isolation des combles de plusieurs bâtiments, installation de nouveaux chauffages et de robinets automatiques, remplacement des anciennes ampoules par de l’éclairage LED…).
  • Enfin, la commune a souhaité impliquer ses usagers dans la co-construction de sa future médiathèque. C’est dans ce cadre que le collectif Cancan, qui intervient auprès d’un public scolaire, sera chargé de la réalisation d’un mobilier avec des matériaux issus du réemploi. Les équipes auront, à cette occasion, accès au SMICVAL Market de Vayres !

Bravo à la commune d’Izon pour son engagement dans la démarche Zero Waste !

Consulter les autres articles

OUI PUB : Vers une publicité choisie

Afin de tendre vers une publicité moins subie et de réduire le gaspillage, la loi Climat et résilience prévoit (article 21) une expérimentation OUI PUB portée par le Ministère de la transition écologique et coordonnée par l’ADEME (Agence de l'environnement et de la...

Zoom sur l’upcycling de planches de skateboard avec Robax

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de Norbert, alias Robax, un menuisier passionné de recyclage dont une des activités consiste à transformer des planches de skate cassées ou trop usées en objets du quotidien. Une démarche d’upcycling* originale et unique !...

Recyclez les feuilles mortes de votre jardin !

L’automne s’installe progressivement dans nos jardins, les arbres se préparent à leur période de dormance hivernale et leurs feuilles cuivrées tombent peu à peu… Contrairement aux idées reçues, les feuilles mortes représentent une vraie richesse pour votre jardin !...

Une triple certification QSE renouvelée pour le SMICVAL

Cette année, le SMICVAL a obtenu le renouvellement de sa triple certification QSE (Qualité, Santé/Sécurité et Environnement). Qu’est-ce que cela signifie ? Pour y voir plus clair, nous avons posé quelques questions à Stéphanie Berjal, Responsable QSE au SMICVAL depuis...

Une rentrée scolaire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, c’est possible !

La rentrée scolaire approche à grands pas et comme tous les ans à cette époque,  se pose la question de l’achat de fournitures scolaires. Le risque ? Tomber sans s’en rendre compte dans le piège de la surconsommation. Pour éviter de gaspiller et de (trop) produire de...

Nos tontes et feuilles ne sont pas des déchets !

Sur le territoire du SMICVAL, plus d’un tiers des apports en Pôle Recyclage sont des végétaux. Parmi eux, on y retrouve des branchages, du bois, mais aussi des restes de tonte de gazon et des feuilles. Or, les tontes et feuilles ne sont pas des déchets, mais bien des...

TRIGIRONDE, le nouveau centre de tri, ouvrira ses portes en 2023

En 2023, le Pôle Environnement de Saint Denis de Pile accueillera TRIGIRONDE, le nouveau Centre de Tri, en réponse aux exigences de la Loi sur la Transition Énergétique pour développer l’économie circulaire dans les territoires de 2015. En effet, cette obligation...

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...
C’est décidé, je réduis mes déchets

C’est décidé, je réduis mes déchets

A l’occasion de la Semaine Européenne pour la Réduction des Déchets qui s’est déroulée du 21 au 29 novembre dernier,  nous avons organisé un challenge Zéro Déchet Zéro Gaspi sur les réseaux sociaux. Vous avez été nombreux et nombreuses à participer !

Un jour, un défi

Chaque jour, vous avez été invités à relever à un défi compatible avec la période de confinement dans laquelle nous sommes.

Cuisiner ses restes alimentaires, fabriquer ses propres décorations de Noël avec des matériaux de récup’, préférer la seconde main pour les cadeaux, échanger ses livres et ses outils avec ses voisins plutôt que de les acheter neufs… Autant de gestes qui aident à réduire notre production de déchets au quotidien.

Réduire ses déchets, ce n’est pas si compliqué !

La semaine dernière, vous vous êtes essayés aux recettes zéro gaspi, vous nous avez fait part de vos trucs et astuces pour éviter d’acheter neuf, certains ont même sorti leur machine à coudre pour l’occasion… Ces contributions prouvent que les alternatives Zéro Déchet sont nombreuses et qu’elles peuvent facilement être mises en oeuvre dans notre quotidien !

Découvrez une sélection de bonnes pratiques et astuces partagées par notre communauté sur Facebook et Instagram :

Bravo et merci pour vos partages d’expériences !

Si vous souhaitez utiliser les visuels de la campagne et les partager, c’est possible !

Télécharger les visuels ici

Télécharger les vignettes au format Instagram ici

SERD conférences et ateliers

SERD conférences et ateliers

Conférences et ateliers à suivre depuis chez vous pour la SERD

La semaine prochaine, c’est la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD), une initiative nationale coordonnée en France par l’ADEME. Il s’agit d’un temps fort de mobilisation pour mettre en lumière et essaimer les bonnes pratiques et les astuces qui nous permettent de réduire nos déchets.

Cette année, le calendrier des ateliers de sensibilisation a été chamboulé à cause du contexte de crise sanitaire et de confinement… mais certains d’entre eux sont maintenus et sont accessibles en ligne !

Nous vous avons donc concocté une liste d’ateliers, de conférences et de webinaires gratuits auxquels vous pouvez assister tout au long de la semaine.

Les ateliers et tutos DIY en ligne

Préparez un Noël Zéro Déchet avec les Alternatives de Lilly

Cet atelier en ligne (sur Facebook) vous donnera des astuces faciles à mettre en place pour préparer un Noël Zéro déchet : calendrier de l’avent, idées cadeaux, sapin, décoration… Allégez votre poubelle et votre budget pendant les fêtes !

Date et heure : Lundi 23 novembre 2020 de 12h30 à 13h30

Inscriptions

Fabriquez des Bee’s Wrap, un tawashi, un cendrier de poche et un après-shampoing avec Etu’Récup

Etu’Récup organise une semaine Zéro Déchet sous la forme de tutos en live sur Facebook tous les soirs !

Dates et heures : Tous les jours à 17h30 du mardi 24 au vendredi 27

Inscriptions

Réparez et apprenez à entretenir vos appareils de cuisson avec Spareka

Un four qui fait disjoncter votre logement ? Vos plaques qui ne chauffent plus ? Un doute dans l’entretien de vos appareils de cuisson ? À l’approche de l’hiver et des fêtes, les appareils de cuisson seront mis à l’honneur : fours, plaques de cuisson, appareils à fondue et raclette.

Pendant ce webinaire en ligne, vous pourrez poser toutes vos questions en direct à Cyril, l’expert technique de la start-up Spareka qui vous apportera toutes les solutions pour réparer et entretenir vos appareils !

Dates et heures : Mercredi 25 novembre à 17h

Inscriptions

Les conférences DIY en ligne

Participez au Sommet de la durabilité programmée avec Hop (Halte à l’obsolescence programmée)

Le 27 novembre 2020, jour du Black Friday, l’association organise, à contre-pied de cette journée synonyme de surconsommation, le Sommet de la Durabilité Programmée. Une journée de conférences et d’ateliers 100 % en ligne dédiée à la transition vers un modèle de consommation et de production durable.

Dates et heures : Vendredi 27 novembre 2020 de 9h30 à 17h30

Inscriptions

Et en bonus, prenez part à une projection-débat du film Kiss the Ground avec Les Alchimistes !

Et s’il existait une réponse simple et à notre portée pour lutter contre le changement climatique, reconstituer nos réserves d’eau et nourrir la planète ? Et si cette réponse était sous nos pieds ?

Les Alchimistes, en partenariat avec lADEME, le Réseau Compost Citoyen, et le Réseau Compostplus, dont le SMICVAL est membre fondateur, organisent une projection-débat gratuite et en ligne du film Kiss The Ground dédié à l’importance des sols dans nos écosystèmes et à l’agriculture régénérative.

Date et heure : Mercredi 25 novembre 17h30

Inscriptions

 

Bon visionnage !

Changeons les règles !

Changeons les règles !

Les règles font encore l’objet de tabous et de honte dans notre société. Il existe très peu d’informations publiques et facilement accessibles sur l’utilisation et les multiples impacts des protections menstruelles. A l’échelle mondiale, la quantité de déchets produits est vertigineuse : chaque seconde, 1447 protections hygiéniques sont jetées dans le monde !

Un impact environnemental et sanitaire considérable

La fabrication des protections hygiéniques jetables nécessite une quantité considérable de ressources. Une fois jetées à la poubelle, elles sont incinérées, ou enfouies.

Il arrive que les protections menstruelles soient jetées dans les toilettes. Les microparticules de plastiques et autres substances chimiques n’étant pas toutes traitées par les stations d’épurations, elles polluent durablement les sols et les cours d’eau et portent atteinte à la biodiversité.

Elles représentent le 5ème type de déchet en plastique à usage unique le plus répandu sur les plages… tout ça pour des protections qui n’ont servi que quelques heures !

Les protections menstruelles jetables présentent également de forts enjeux sanitaires. On peut y retrouver un certain nombre de substances chimiques.

Le manque d’études scientifiques ne permet pas d’évaluer précisément les conséquences de l’absorption de toutes ces substances associées, ainsi que les risques posés par une exposition prolongée.

Trois alternatives réutilisables

Bonne nouvelle : de plus en plus d’alternatives réutilisables aux protections jetables se développent ! Coupes menstruelles, serviettes et culottes lavables représentent des alternatives saines et écologiques. Elles permettent de produire moins de déchets tous les mois et sont plus respectueuses de la santé !

En moyenne, une personne consomme 12 000 protections menstruelles au cours de sa vie. Les protections menstruelles réutilisables ont une durée de vie de 5 à 10 ans, contre quelques heures pour les jetables.

En plus de réduire le poids de nos poubelles et donc des déchets enfouis, elles permettent d’éviter le recours au plastique à usage unique ! D’autre part, ces alternatives sont réutilisables pendant des années et reviennent bien moins cher à la longue que les protections jetables.

Fabriquez vos propres serviettes lavables 100% récup !

Choisissez des chutes de tissu en fibres naturelles (coton, chanvre…) pour qu’elles soient respirantes. Pour le morceau de tissu imperméable (face du dessous), vous pouvez utiliser de la toile  de parapluie (parfait pour réutiliser la toile du parapluie cassé qui traîne dans votre garage !).

Vous souhaitez partager cette campagne et télécharger les visuels en HD ?

C’est possible sur ce lien !