février 2021 - SMICVAL
Secteur des déchets : face à la fin annoncée d’un modèle : l’urgence d’un sursaut collectif

Secteur des déchets : face à la fin annoncée d’un modèle : l’urgence d’un sursaut collectif

Le SMICVAL et les structures gestionnaires des déchets constatent une augmentation sans précédent du coût de traitement des déchets en Gironde. Alors que nous élaborons le budget 2021, une hausse du coût du traitement des déchets de près de 15% par an nous est imposée et qui se traduira sur la feuille d’impôt ou la redevance acquittée par les habitants de nos territoires !

Une situation intenable

Cette hausse a pour première origine, la position quasi monopolistique de VEOLIA, détenteur et gestionnaire de pratiquement tous les sites de traitement des déchets de Gironde. Depuis 2019, Bordeaux Métropole a confié la gestion de ses deux incinérateurs (Bègles et Cenon) au groupe VEOLIA, propriétaire par ailleurs du site d’enfouissement de Lapouyade. VEOLIA profite de cette position dominante sur un marché très restreint pour appliquer des augmentations de prix inédites, sans aucune concurrence : +40% d’augmentation sur 5 ans. Le rapport de la Chambre régionale de la Cour des Comptes le confirme : VEOLIA facture le traitement de nos déchets trois fois plus cher qu’à Bordeaux Métropole. Nos communautés de communes, communautés d’agglomérations et syndicats de traitement sont captifs d’un marché verrouillé et ce durant 7 ans.  

Les taxes sur le traitement des déchets vont subir également une forte augmentation sur les 5 prochaines années : x5 pour les tonnes incinérées et x4 sur les tonnes enfouies. En effet, le traitement est assujetti à la TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) et le législateur a souhaité via cette augmentation importante, mobiliser les habitants et les collectivités en faveur d’une réduction massive des déchets ultimes.

Le monde des déchets subit une crise économique sans précédent. La baisse de la demande mondiale en matériaux issus du recyclage (papier recyclé, baisse des exportations des vins et Champagnes de France provoquant une baisse de la demande en verre recyclé etc.) impacte les recettes des collectivités et syndicats en charge de la gestion des déchets.

L’équation est simple : augmentation des dépenses et chute des recettes creusent un écart de plus en plus important que nos territoires et leurs habitants sont appelés à financer.

Pouvons-nous subir cette situation sans réagir ?

Non. Les élus des collectivités concernées ont donc interpellé Madame la Préfète et le Président de VEOLIA France afin de remédier à cette position commerciale dominante et désastreuse pour nos territoires et leurs habitants. Dans le même temps, ils ont saisi le Président de Bordeaux Métropole pour proposer de travailler ensemble à des solutions partenariales pour le traitement des déchets 

 Mais, cela ne suffira pas. La solution d’avenir ne peut se limiter à cela !

Une nécessaire transformation

 Le moment est venu d’engager les évolutions fondamentales nécessaires à nos territoires et à leurs habitants.

Pourquoi ?

Nous n’avons plus les moyens de gérer une quantité sans cesse croissante de déchets, ce modèle est à bout de souffle ;

Notre responsabilité est de préserver les ressources naturelles et de tendre vers des modes de consommation plus sobres, plus respectueux de l’environnement, moins impactant pour l’avenir ;

La société civile et la puissance publique doivent s’emparer de cet enjeu.

Une voie incontournable pour répondre à ce défi

Une seule le permet : la réduction massive des déchets. Pour « changer de modèle », il ne faut plus financer les conséquences subies mais agir sur les causes. En diminuant les déchets produits, le coût du traitement baissera de fait. Chacun a un rôle à jouer, chaque partie doit prendre ses responsabilités pour diminuer la quantité de déchets : industriels, citoyens, collectivités, entreprises, associations etc.

Nous devons agir ensemble. Une dynamique citoyenne, collective doit se mobiliser, et la puissance publique s’y associer pour conduire ces transitions de manière juste et équilibrée, au bénéfice des Girondines et des Girondins, ruraux ou urbains.

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...

Le SMICVAL aux côtés des professionnels pendant la crise sanitaire

Le SMICVAL aux côtés des professionnels pendant la crise sanitaire

Le SMICVAL a décidé d’adopter, en juin dernier, un dispositif exceptionnel pour soutenir les professionnels fortement impactés par la crise sanitaire liée à la pandémie. Il concerne les entreprises et artisans et commerçants qui font face à l’obligation de fermeture de leurs établissements. Ces derniers bénéficient ainsi d’une partie de l’exonération de redevance spéciale au 1er semestre 2020 à hauteur de 280 000€.

Lors du deuxième confinement décrété à l’automne 2020 par l’Etat, le SMICVAL a décidé de renouveler sa solidarité et son soutien aux entreprises, artisans et commerçants concernés par cette deuxième fermeture à hauteur de 40 000€. 

Le coût global de cette mesure est entièrement assumé sur les fonds propres du SMICVAL et représente 320 000€.

Qui est concerné par le dispositif d’exonération ?

Les entreprises, artisans et commerçants qui bénéficient exceptionnellement d’une exonération de leur redevance spéciale sont : 

  • Les professionnels de la restauration bénéficieront de deux mois d’exonération de redevance spéciale au titre de la fermeture de leurs établissements du 30 octobre 2020 au 15 décembre 2020 
  • Les artisans et commerçants dont l’activité est considérée comme non essentielle selon le Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, bénéficieront d’un mois d’exonération de redevance spéciale au titre de la fermeture de leurs établissements du 30 octobre 2020 au 28 novembre 2020.

Ce soutien financier concerne 197 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire ;  50% sont des professionnels de la restauration, 46% des commerces, 4% des lieux d’accueil du public (cinéma, salles de sport, etc.).

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...

La Qualité, notre engagement de service public !

La Qualité, notre engagement de service public !

Toujours soucieux d’améliorer les services rendus à ses usagers, le SMICVAL a réalisé en fin d’année 2019 une enquête de satisfaction auprès d’un panel d’habitants et d’élus du territoire. Cette enquête a permis de confronter la qualité de service voulue par le SMICVAL et la qualité perçue par les usagers.

La satisfaction des usagers au coeur des préoccupations

Les résultats de cette enquête ont été très positifs mais le SMICVAL a souhaité aller plus loin et a défini 4 engagements de qualité qu’il souhaite tenir auprès de ses usagers :

– Engagement n°1 : Equiper 100% des usagers

– Engagement n°2 : Vider 100 % des bacs conformes et laisser les lieux propres

– Engagement n°3 : Proposer une solution pour déposer tous les matériaux

– Engagement n°4 : Répondre à 100 % des demandes et réclamations

Pour faire connaître ces engagements, une grande campagne de communication signée « La qualité, notre engagement de service public » a été réalisée. Elle est visible un peu partout (sur nos réseaux sociaux, l’ensemble de nos panneaux numériques, dans la presse…) du 15 au 28 février 2021.

Les agents au coeur de cette campagne

Tous les jours, les agents du SMICVAL oeuvrent pour rendre un service de qualité aux usagers.

Le Smicval a donc souhaité les mettre en avant en les faisant apparaître sur chaque visuel de cette campagne et en réalisant des photos et des vidéos de ces derniers dans l’exercice de leur métier, qui sont également diffusées sur les réseaux sociaux (Facebook, Tik Tok, Instagram…).

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...

La commune de Campugnan s’engage vers la transition écologique

La commune de Campugnan s’engage vers la transition écologique

Après avoir délibéré pour supprimer le plastique à usage unique dans ses activités, la commune de Campugnan a signé la charte Zero Waste du SMICVAL, qui matérialise le passage à l’action dans une démarche de réduction des déchets, à l’échelle de la commune et de ses citoyens.

Dans le cadre de cette démarche, la commune de Campugnan a lancé en fin d’année 2020 l’opération “Les Défis Verts Campugnanais”.

L’opération “Défis Verts”, qu’est ce que c’est ?

A travers cette opération, la commune propose à ses administrés de relever un défi par mois, tous en lien avec la transition écologique. Depuis Novembre 2020, 3 défis ont été lancés : J’économise l’eau, Je fais mes emballages Furoshiki pour Noël, et plus récemment, “J’évite le Plastique à usage unique”.

Chaque défi est accompagné d’une série d’astuces à mettre en place dans son quotidien. Lancés sur Facebook, le site internet de la commune, et l’application Panneau Pocket, tout le monde peut y participer ! En fonction de l’évolution sanitaire, certains défis seront accompagnés d’ateliers et d’animations.

Les citoyens sont invités à partager leur expérience en laissant des commentaires, ou donner leurs propres astuces, en relation avec le thème du mois.

Et au niveau de la commune, on fait quoi ?

A chaque défi lancé, la commune de Campugnan s’engage sur le long terme !

 Par exemple, à la cantine, le reste d’eau des pichets et verres est désormais collecté dans un aquarium gradué et est ensuite versé dans un récupérateur d’eau qui servira à arroser le potager des enfants. La commune a également installé un arrosage par goutte-à-goutte dans le jardin de la Mairie pour réduire la quantité d’eau utilisée.

 Pour ce qui est du troisième défi, le plastique à usage unique est désormais banni dans la restauration scolaire, et dans les manifestations communales (suppression des assiettes, gobelets jetables ; utilisation de pichets).

 Les élèves profitent aussi d’un maximum de préparations « maison » à la cantine pour éviter le suremballage et achat en gros conditionnement pour éviter les emballages individuels.

Bravo à la mairie de Campugnan pour cette initiative engagée !

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...

Le Zero Waste, une dynamique de territoire

Le Zero Waste, une dynamique de territoire

Depuis le lancement de la dynamique Zero Waste en septembre 2019 sur le territoire du SMICVAL, de nombreuses communes se sont engagées dans une démarche Zéro Déchet Zéro Gaspillage : certaines d’entre elles ont signé la charte Zero Waste* du SMICVAL, d’autres ont délibéré pour stopper le recours au plastique à usage unique, et enfin, plusieurs communes se sont engagées dans le Zéro Phyto.

Que signifient ces engagements ? Un tour d’horizon s’impose !

*La démarche Zéro Déchet & Zéro Gaspillage (aussi connue sous le nom de Zero Waste en anglais – En anglais, le mot “waste” a la particularité de vouloir dire “déchet” et “gaspillage” ) consiste notamment à :

  • Réduire notre impact sur toute ressource (ressources naturelles, humaines, économiques…)
  • Adopter un mode de vie et une philosophie qui prennent en compte l’impact de chaque action sur notre écosystème et les ressources qui lui sont associées.

Délibérer sur le recours au Plastique à usage unique, qu’est-ce que cela signifie ?

L’objectif ? « Aller plus vite et plus loin que la loi !  »

En délibérant sur l’usage du plastique à usage unique, les communes s’inscrivent dans un effort collectif, symbolique, en réponse à l’actualité brûlante sur le sujet.

Concrètement, les communes qui délibèrent s’engagent à :

Interdire les bouteilles d’eau en plastique dans toutes les activités et évènements de la commune 

Stopper le recours au jetable (même compostable ou biosourcé) pour recourir à des solutions réutilisables

Stopper l’utilisation de contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique dans les cantines scolaires dès le 01/01/2022 (la loi prévoit 2025 ou 2028 selon la taille des communes)

Etre vigilant sur le respect de la loi relative à l’Interdiction des plastiques à usage unique (gobelets, bâtonnets de ballons gonflables, emballages de fast-food, pailles, pic à steak touillettes en plastique, les mélangeurs de cocktails, assiettes et couverts) sur sa commune.

A ce jour, et depuis 2019, 63 communes de notre territoire ont délibéré sur le recours au plastique à usage unique. Bravo !

Signer la “charte Zero Waste”, qu’est ce que cela implique ?

Signer la Charte Zero Waste, c’est aller plus loin que la délibération zéro plastique. Il s’agit de faire un pas de plus et engager une réelle dynamique locale autour de la démarche Zero Waste avec :

 Des actions concrètes et simples à mettre en œuvre

La création de synergies entre acteurs locaux : citoyens, services de la mairie, associations, événements publics…

Un accompagnement par le SMICVAL avec des moyens mis à disposition

A ce jour, et depuis 2019, 47 communes de notre territoire sont signataire de la Charte Zero Waste. Bravo !

S’engager dans la démarche Zéro Phyto, qu’est ce que cela veut dire ?

Là encore il s’agit d’anticiper la réglementation en vigueur pour développer la Biodiversité (espèces locales). Il s’agit de limiter la progression des espèces invasives, de mettre en place la gestion différenciée des espaces verts en portant une attention particulière aux espèces locales.

A ce jour, et depuis 2019, 36 communes de notre territoire sont engagées dans la démarche “Zéro Phyto”. Bravo !

Crédits photos : Unsplash

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...