juin 2020 - SMICVAL
Le compost du Smicval

Le compost du Smicval

Le tri des matières organiques (végétaux et restes alimentaires) s’avère très utile, car, une fois valorisées, elles deviennent un amendement organique très riche pour la terre : le compost !

La qualité du compost du Smicval

Au Smicval, nous fabriquons des composts certifiés Utilisables en Agriculture Biologique et depuis 2015, la plateforme de compostage a été la 1ère de France à obtenir le label qualité ASQA (Amendement Sélectionné Qualité Attestée).

Ce référentiel est le plus exigeant de tous, il atteste de :

  • La production d’un compost de qualité, grâce au contrôle des matières premières (végétaux et biodéchets), à la traçabilité des matières, à la maîtrise du processus de compostage et à l’analyse des produits.
  • La satisfaction des utilisateurs (ISO 9001).
  • La réduction des nuisances de la plateforme (ISO 14001).

Le label ASQA a été créé par le Réseau CompostPlus http://www.compostplus.org/ pour répondre aux besoins des professionnels en termes de qualité et de traçabilité.

La règlementation minimum (NFU 44 051) est souvent jugée insuffisante par le milieu agricole, qui réclame des exigences plus strictes accompagnées d’un contrôle indépendant.

Le SMICVAL a souhaité obtenir ce label pour montrer son haut niveau de maitrise et d’exigences et pour rester dans une transparence totale vis-à-vis de son activité. La certification du compost « Utilisable en Agriculture Biologique » est maintenue pour répondre aux besoins des professionnels concernés par l’Agriculture Biologique. Le SMICVAL s’assujettit donc à 2 référentiels exigeants en termes de qualité du compost et de qualité de la production.

Comment fabrique-t-on notre compost ?

Le compost est fabriqué majoritairement à partir des végétaux issus des jardins et espaces verts des particuliers et professionnels, collectés sur nos 12 Pôles Recyclages (déchèteries). Nous produisons également un compost issu d’un mélange de végétaux et de biodéchets (restes alimentaires). Ces restes alimentaires proviennent d’une collecte séparée en porte-à-porte, proposée à environ 1/4 de nos habitants.

Une fois réceptionnés sur la plateforme de compostage, les végétaux sont broyés (250 mm) puis mis en andains de 200 tonnes. 

La Fermentation

La première phase consiste en un bon équilibre de la matière entre le taux d’humidité (environ 60%) et une oxygénation optimale. Ces conditions réunies vont permettre un bon développement de l’activité bactérienne qui par de fortes montées en températures (jusqu’à 80°C !) viennent éliminer les pathogènes et adventices viables, ce qui va garantir l’innocuité du produit final.

La Maturation

La seconde phase permet de laisser mûrir le compost, elle dure environ 2 mois et demi (le Smicval va bien au-delà des minimums imposés). Lors de cette phase, les andains sont retournés et arrosés tous les 15 jours avec un “retourneur” couplé à un enrouleur agricole. Grâce à cette technologie, le processus de compostage est encore amélioré et accéléré.

Le Criblage

À la fin de la maturation, les andains sont criblés à la granulométrie de 20 mm. Une analyse est envoyée dans un laboratoire indépendant accrédité COFRAC. Au total, la durée de compostage s’étale sur un minimum de 4 mois.

Les résidus du criblage (copeaux de bois), servent à  fabriquer des plaquettes bois énergie pour les chaudières locales.

Pourquoi utiliser notre compost

Nos exigences de fabrication, correspondent à celles de la viticulture de notre région, c’est pour cette raison qu’il est principalement utilisé dans les vignes du Saint Emilionnais et Libournais. Il est également utilisé par les maraichers et pour les jardins et potagers des particuliers.

C’est un bon structurant

Du fait de sa composition végétale et de sa granulométrie, le com­post structure le sol en lui permettant de rester léger et aéré (moins de compaction), laissant ainsi circuler l’air, l’eau, les racines et les ani­maux. Il permet également au sol de résister à l’érosion.

C’est un très bon amende­ment organique

Notre com­post garantit au moins 25 % de matière organique, sachant qu’un sol cultivé perd en moyenne 1.5 à 2% de sa matière organique par an ! Il constitue un très bon stimulant à la vie du sol, de par son activité bactérienne. Ces organismes continuent de dégrader la matière en la rendant utilisable direc­tement par les plantes. La matière organique va jouer de nombreux rôles essentiels à l’équilibre d’un sol cultivé : agrégation des particules du sol, pénétration des racines, bonne infiltration et rétention de l’eau, réserve en éléments nutritifs (minéraux, oligo-éléments, etc.)

Conseils d’utilisation

Le sol aquitain perd naturellement de la matière organique, il est donc conseillé d’amender tous les ans vos sols à cultiver avec du compost. Par sa maturité, sa stabilité et sa faible teneur en azote, le compost du Smicval correspond parfaitement aux besoins de vos sols.

Consulter les autres articles

Rencontre avec CyclO PierrO, un acteur engagé dans l’économie circulaire

Un atelier rempli de vélos en tous genres, des pièces détachées méticuleusement rangées par catégories, des selles datant d’époques différentes et des sacoches vintage accrochées aux murs : pas de doute, nous sommes arrivés à bon port ! C’est dans son atelier situé à...

Zoom sur Izon, une commune engagée Zero Waste

La commune d’Izon, 5 900 habitants, située en bord de Dordogne dans le Libournais, fait partie des premières communes de notre territoire à s’être engagée dans une démarche globale liée au tri et à la réduction des déchets ainsi que la protection de l’environnement....

4 gestes pour jardiner au naturel

Jardiner au naturel permet de préserver et respecter l’équilibre de la biodiversité dans son jardin. Cette pratique est d’autant plus indiquée depuis l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques pour jardiner ou désherber pour les particuliers (mesure votée...

De plus en plus de communes s’engagent pour un territoire Zero Waste

A ce jour, sur les 138 communes du territoire du Smicval, 66 ont délibéré sur l’interdiction des plastiques à usage unique, ce qui représente 65 % de la population du territoire du Smicval et 49 ont adopté la charte « Ma commune Zero Waste », ce qui représente 54 % de...

Comment le Smicval imagine la collecte des déchets de demain ?

Le SMICVAL travaille sur le choix de la collecte de demain associée à la tarification incitative. Une étude à ce sujet est en cours, elle a pour but d'atteindre les objectifs de réduction de tous les flux de déchets. Pour y parvenir, des usagers du service seront...

Les DASRI toujours aussi présents dans les bacs de recyclage

Malgré les différentes campagnes de communication et les actions entreprises sur le terrain, le Smicval est toujours confronté à la présence de DASRI (Déchets D’activité de Soin à Risque Infectieux) dans les bacs et de déchets dits “Covid” (masque, gants…) qui mettent...

Secteur de gestion des déchets : un modèle à bout de souffle

Nous vivons dans un contexte de crise mondiale et systémique sanitaire, économique, environnementale, sociale et démocratique. Le secteur de la gestion des déchets, fortement mondialisé, est aujourd’hui à bout de souffle. Les indicateurs et les tendances ne sont pas...

Lancement d’un grand débat public avec #SmicvalCitoyen !

Un modèle de gestion des déchets à bout de souffleNous faisons face à un modèle de gestion des déchets à bout de souffle : sur le plan environnemental, économique, sanitaire et social. Nos modes de vie et de consommation entraînent une augmentation de la quantité de...

Le SMICVAL Market fête ses 4 ans !

L’histoire se passe en 2017, à Vayres, en Gironde. Le SMICVAL est face à une déchetterie obsolète. Nous nous interrogeons alors sur l’avenir de cet équipement, et avons le choix entre deux options : reconstruire sur un modèle daté, ou innover pour réduire les déchets...

L’art de bien composter en 3 étapes

Recycler ses déchets organiques grâce à la pratique du compostage ne présente que des avantages : moins de pollution liée au transport et à l’acheminement des biodéchets, assurer le retour au sol de la matière organique et disposer d’un engrais naturel de choix pour...