Pourquoi recycler ?

Le recyclage consiste à réintroduire des déchets dans un cycle de production pour fabriquer des produits neufs. Ainsi, les matières qui composent les déchets seront utilisées en remplacement total ou partiel d’une matière première puisée dans l’environnement naturel. C’est pourquoi, on parle aussi de valorisation matière. L’un des exemples qui illustre ce procédé est celui de la fabrication de bouteilles en verre à partir de verre usagé broyé (bouteilles, flacons, …) en remplacement de la silice de carrières.

3 types de valorisation

On distingue 3 types de valorisation :

  • La valorisation matière ou recyclage
  • La valorisation organique telle que le compostage
  • La valorisation énergétique telle l’incinération avec récupération d’énergie

Attention à ne pas confondre le recyclage avec la réutilisation ou le réemploi : un déchet « réutilisé » ou « réemployé » n’a pas subi de transformations.

Le pourquoi du recyclage

Recycler, c’est limiter la quantité de déchets qui reste à enfouir… En effet, si les déchets sont triés puis transformés pour fabriquer de nouveaux produits, ils ne partent pas avec les ordures ménagères en enfouissement. Recycler, c’est également économiser les ressources naturelles… Les déchets recyclables constituent une source de matières premières secondaires et leur utilisation participe à préserver les matières premières vierges tels que le sable, le bois, le pétrole ou encore le minerais. D’une manière générale, ce procédé est d’autant plus intéressant qu’il permet aussi d’économiser de l’eau et de l’énergie.

Pour toutes ces raisons, les déchets recyclables sont devenus de réelles ressources à réintroduire dans le cycle de fabrication.