Les sites et les équipements

En mettant en place sa stratégie multi-filières de gestion des déchets, le SMICVAL offre aux habitants du territoire des services et équipements de qualité. Ceux-ci sont développés pour le rendre acteur de sa production de déchets et le responsabiliser face à ses choix.

carte sites

Outil central de la collecte et du traitement des déchets, chacun des 2 Pôles Environnement est le point de départ des collectes, St Denis de Pile pour la zone Sud-Est et St Girons d’Aiguevives pour la zone Nord-Ouest. Ils comprennent chacun un centre de transfert des ordures ménagères et des recyclables pour les acheminer vers leurs lieux de traitement.

Le Pôle Environnement de St Denis de Pile

En plus de son rôle opérationnel, le Pôle Environnement de St Denis de Pile est également le siège administratif du SMICVAL, ce qui en fait le centre décisionnel. Egalement situés sur le site, le centre de tri des recyclables, dont l’exploitation a été confiée à un prestataire privé, et une plateforme de compostage exploitée en régie pour valoriser les déchets verts et biodéchets. Ce site est également un outil central de sensibilisation et d’éducation à l’environnement puisqu’il intègre des circuits de visites ouverts au public.

Le Pôle Environnement de St Girons d’Aiguevives

St Girons d’Aiguevives abrite 2 sites de gestion du SMICVAL, l’ancien centre d’enfouissement technique fermé et qui a été réhabilité en 2006, et le centre de transfert des déchets ménagers et recyclables. Le site a été complètement refaçonné afin d'équilibrer et dynamiser la zone Nord-Ouest. Un centre de transfert complètement fermé et des bâtiments administratifs et sociaux ont été construit aux normes RT 2012 et chauffés avec une chaudière bois. 

Coût total de ce chantier : 4,3 Millions d’€.

Zoom sur les sites du passé :

Le Smicval assure la gestion et le suivi de 2 sites historiques : les anciens centre d’enfouissement de Petit Palais et de St girons d’Aiguevives. Ils sont tous les 2 fermés et réhabilités depuis 2006, mais demande une surveillance attentive et un contrôle pendant 30 ans après leur fermeture : traitement des lixiviats produits, contrôle des rejets…