La gestion multi-filière

Les élus du SMICVAL ont toujours souhaité rendre l’habitant acteur et responsable de sa production de déchets en lui offrant des services de qualité. Ainsi le syndicat a choisi de développer au maximum les collectes sélectives en porte à porte, de couvrir largement le territoire de bornes d’apport volontaire et de répartir correctement les déchèteries. La sensibilisation au geste de tri est toujours essentielle. Un bon geste de tri réalisé par l’habitant assure un recyclage plus efficace.

 
 

Une organisation par type de déchets

La collecte des déchets a été réfléchie en fonction des types de déchets et de leur mode de traitement pour en assurer une gestion optimisée. Chaque déchet collecté est dirigé le plus directement vers sa filière de recyclage ou de traitement. Ces flux ont déterminé les structures nécessaires : centre de tri, centre de transfert ainsi que les matériels nécessaires au transport de toutes ces matières. Une savante répartition s’organise après vos dépôts en déchèterie ou après la collecte de vos bacs. Il est important de savoir que les ordures ménagères (issues des bacs marron) ne sont pas triées après leur collecte, elles partent directement en enfouissement.
 
filières du smicval
 

Le geste de tri au début du cycle des déchets

En choisissant le tri, en respectant les consignes ou en décidant d’apporter ses déchets en déchèterie, on choisit le recyclage et la préservation des ressources naturelles. Au SMICVAL il existe environ une trentaine de filières de recyclage, dont la majorité est présente dans les déchèteries. Et de nouvelles se créent chaque année. Il est donc important de choisir de trier, car ainsi les matériaux recyclés peuvent servir de nouveau et éviter ainsi l’utilisation de ressources naturelles comme l’eau, le pétrole, le bois. Pensez au tri également quand vous allez en déchèterie, bien orientés vos objets peuvent être recyclés.

bac marron

Pour encore 50% des déchets collectés, pas de recyclage

Les ordures ménagères collectées dans les bacs marron et les objets jetés dans la benne des encombrants en déchèterie finissent leur aventure dans des centre d’enfouissement. Ils représentent la moitié des déchets collectés sur tout le territoire du SMICVAL. Pour ces déchets, plus rien n’est possible. Et pourtant, près de la moitié des ordures ménagères et du tout-venant pourrait être recyclés, soit près de 30 000t. Un meilleur tri et une attention accrue en déchèterie amélioreraient les performances environnementales de notre syndicat.
 
Le choix d’une gestion multi-filière a été innovant lors de la création du SMICVAL, elle a conduit à la construction du Pôle Environnement et démontre encore aujourd’hui sa performance. Mais au cœur de ce dispositif, c’est le choix de l’habitant de trier ou non. Actuellement, 49% de la totalité des déchets sont recyclés et valorisés, c’est bien mais il reste encore beaucoup mieux à accomplir.